Ce qui changera (et ce qui ne changera pas) après le virage de l’inflation par la Fed

Ce qui changera (et ce qui ne changera pas) après le virage de l'inflation par la Fed

La Fed de Powell a décidé de ramener l'objectif d'inflation de la valeur en points de 2% à la valeur moyenne de 2% au fil du temps (au fil du temps). Faits, commentaires et analyses dans l'analyse approfondie d'Antonio Cesarano, Chief Global Strategist d'Intermonte Sim

Le discours de Powell a officiellement expliqué le retour attendu de la forward guidance, faisant savoir qu'il y avait une réunion spéciale ad hoc de la Fed qui a approuvé à l'unanimité le changement du cadre de politique monétaire, dont la dernière version remonte à 2012, année au cours de laquelle la Fed a rendu explicite son objectif d'inflation de 2%.

Les modifications apportées sont en fait deux:

  • tolérer un niveau d'emploi supérieur au niveau maximal
  • ramener l'objectif d'inflation de la valeur en points de 2% à la valeur moyenne de 2% au fil du temps (au fil du temps)

Powell a ensuite longuement discuté des raisons de ce changement allant des tendances démographiques, des améliorations technologiques à la preuve de l'aplatissement de la courbe de Phillips.

La réaction du marché est intéressante.

L'annonce du changement d'orientation s'est initialement accompagnée d'une baisse des taux, de la hausse de l'or et d'une dépréciation du dollar alors que les échanges continuent de flotter près des records historiques

Bourses par la suite inchangées mais retournement sur les taux, l'or et le dollar

Comment expliquer cette réaction?

Utilisant une métaphore, Powell a allumé un feu (anticipations d'inflation) sans porter l'extincteur (la garantie de taux bas dans le temps)

En d'autres termes, les opérateurs ont associé l'hypothèse d'une tolérance à l'inflation plus élevée à celle d'un engagement à contenir les taux sur le long terme jusqu'à ne pas exclure l'hypothèse de contrôle de la courbe des taux.

Dans le discours de Powell, le changement d'orientation est arrivé mais aucune référence n'a été faite au thème des taux d'intérêt

Alors qu'est-ce qui pourrait arriver maintenant?

Les traders, donc, au vu d'une Fed tolérant une inflation plus élevée, poussent les taux à la hausse, ce qui conduit à une appréciation du dollar et à une baisse de l'or. Les bourses tiennent bon: un contexte d'inflation plus élevée pour les entreprises pourrait conduire à une augmentation du chiffre d'affaires (plus de consommation aujourd'hui plutôt qu'à l'avenir) et potentiellement des marges

Cette réaction pourrait se poursuivre dans les prochains jours pour essayer de faire pression sur la Fed afin qu'elle rassure les taux avant sa réunion du 16 septembre, lorsque les prévisions des services sur le PIB, l'inflation et l' emploi seront également mises à jour.

Cependant, un œil sur les bourses: l'effet bénéfique initial d'une Fed plus tolérante vis-à-vis d'une hausse de l'inflation pourrait cependant être annulé si les taux montaient plus nettement et surtout plus rapidement en vue du 16 septembre


Cet article est une traduction automatique de la langue italienne d’un article publié sur le magazine Début Magazine à l’URL https://www.startmag.it/mondo/cosa-cambiera-e-cosa-non-cambiera-dopo-la-svolta-della-fed-sullinflazione/ le Fri, 28 Aug 2020 05:53:33 +0000.