Comme en Égypte, la puissance militaire est renforcée

Comme en Égypte, la puissance militaire est renforcée

Les dernières nouvelles sur le pouvoir des militaires en Egypte. L'article de Giuseppe Gagliano

Commençons par les faits. Premièrement, la Chambre des représentants égyptienne a approuvé un amendement législatif lors d'une session plénière lundi matin interdisant aux officiers de l'armée de se présenter aux élections générales (présidentielles, parlementaires et municipales) sans obtenir l'approbation du Conseil suprême des forces armées ( sCAF).

Le projet de loi, qui constitue un amendement à la loi régissant les conditions de service et de promotion des officiers de l'armée (loi 232/1959), précise que la loi actuelle, rédigée en 1959, interdit aux officiers de l'armée de adhérer aux partis politiques, déclarer leurs opinions politiques en public, ou s'engager dans toute activité politique sous la forme d'adhésion à des associations ou organisations politiques ou de participation à des manifestations politiques.

Deuxièmement, le Parlement a approuvé un amendement à la loi régissant l'exercice des fonctions du Conseil de sécurité nationale (loi 19/2014). Selon cet amendement, le Conseil suprême des forces armées et le Conseil de sécurité nationale se réuniront chaque fois que l'intégrité de l'État égyptien sera menacée.

Troisièmement, le Parlement a approuvé la modification de la loi régissant les fonctions des organisations de défense populaire (loi 55/1968) et l'offre d'enseignement militaire dans les écoles secondaires et les établissements d'enseignement supérieur (loi 46/1973).

L'article concernant le rôle des conseillers militaires est particulièrement important. Ils veilleront à ce que l'enseignement militaire dans les écoles secondaires et les universités soit enseigné de manière à aider les étudiants à obtenir suffisamment d'informations sur la culture militaire, les services médicaux, la gestion des crises, les projets nationaux et le rôle des forces armées dans préserver la constitution et la démocratie.

Il est difficile de nier que ces mesures vont dans le sens d'un renforcement du pouvoir militaire et surtout dans le sens d'une militarisation des établissements d'enseignement, militarisation qui d'une part consolide le pouvoir militaire et d'autre part rend de plus en plus le régime al-Sissi autoritaire.

À cet égard, ce n'est pas un hasard si l'Égypte elle-même a voté en faveur de la loi chinoise sur la sécurité nationale pour Hong Kong et 52 autres pays.

L'exercice qui a été mené par l'Égypte – appelé Hasm 2020 aux frontières libyennes – dans le but d'envoyer un message précis à la projection de la puissance turque, c'est-à-dire un message dissuasif qui pourrait bientôt être transformé – où le conditions requises – dans une véritable offensive anti-turque .


Cet article est une traduction automatique de la langue italienne d’un article publié sur le magazine Début Magazine à l’URL https://www.startmag.it/mondo/come-egitto-rafforza-il-potere-militare/ le Mon, 13 Jul 2020 09:09:05 +0000.