Comment la Grèce s’arme grâce à la France dans une fonction anti-Turquie

Comment la Grèce s'arme grâce à la France dans une fonction anti-Turquie

La Grèce achètera dix-huit Rafale au groupe français Dassault, quatre frégates multi-missions et quatre hélicoptères Romeo pour la marine, ainsi que des investissements importants dans la cybersécurité. La pointe de Giuseppe Gagliano

Afin de contenir et en même temps de limiter la projection de la puissance turque sur la Méditerranée, le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, a annoncé que la Grèce entendait renforcer son dispositif militaire.

Précisément pour atteindre cet objectif, la Grèce achètera dix-huit Rafale français , quatre frégates multi-missions et quatre hélicoptères Romeo pour la marine, ainsi que d'énormes investissements dans le secteur de la guerre et la cybersécurité.

De cette manière, Macron a certainement atteint deux objectifs: d'une part il a précisé que la France n'a pas l'intention d'être marginalisée par la Turquie sur l'échiquier méditerranéen et d'autre part il a obtenu, au moins dans l'état actuel des négociations avec la Grèce, un excellent accord à caractère économique pour l'industrie militaire française.

Compréhensible à la fois la réaction de la ministre française de la Défense, Florence Parly, qui a célébré à juste titre le succès de l'industrie aéronautique française, en particulier pour Dassault Aviation, ainsi que pour les autres industriels français – et en particulier pour les nombreuses PME impliquées dans la construction du Rafale – et celle du président Eric Trappier de Dassault Aviation qui a déclaré que cet accord renforce la relation exceptionnelle que la France entretient avec la Grèce depuis près d'un demi-siècle.

D'autre part, la Turquie, en annonçant des exercices navals au large des côtes chypriotes, a non seulement ignoré les menaces répétées de sanctions de l'Union européenne, mais a légitimé la réaction grecque et française.

Plus précisément, Ankara réalisera non seulement ses exercices navals au large du village de Livera mais prolongera probablement les explorations énergétiques de son navire Oruc Reis jusqu'au 25 septembre.

Quelle leçon pouvons-nous tirer de cette situation d'instabilité constante en Méditerranée?

Si d'une part la marginalité de l'Italie apparaît de plus en plus évidente, d'autre part il apparaît tout aussi évident, comme l'enseigne d'ailleurs l'histoire de l'industrie militaire, que tant les situations de tension politique que plus encore celle du réel les conflits militaires ont constitué – et constituent toujours – une force motrice très efficace pour l'industrie militaire.


Cet article est une traduction automatique de la langue italienne d’un article publié sur le magazine Début Magazine à l’URL https://www.startmag.it/mondo/come-la-grecia-si-arma-grazie-alla-francia-in-funzione-anti-turchia/ le Mon, 14 Sep 2020 05:00:01 +0000.