Médailles d’or olympiques et fierté italienne (pas seulement le sport)

Médailles d'or olympiques et fierté italienne (pas seulement le sport)

Le discours de Paolo Longobardi, président d'honneur d'Unimpresa

Les résultats extraordinaires des athlètes italiens aux Jeux olympiques, toujours en cours, à Tokyo, ont eu un mérite qui va au-delà des succès purement sportifs. Des réussites d'ailleurs soulignées et célébrées à juste titre par les médias ainsi que par les institutions et par tous les citoyens du pays. Ces médailles ont eu pour effet positif d'unir l'Italie et, dans cette phase complexe, douloureuse et encore difficile, tant économiquement que socialement, en raison de la pandémie, on a perçu et perçu encore, énormément, le besoin de stimuli et de symboles. Non pas tant pour un sens patriotique retrouvé et renouvelé, qui doit toujours être nourri, mais pour la nécessité qu'une communauté, la nôtre – profondément marquée par plus d'un an d'urgence sanitaire et de restrictions conséquentes sur la circulation des personnes et des choses, avertit que de recommencer avec enthousiasme.

Il y a aussi plus. Dans ces courses et dans ces sauts, ainsi que dans tous les autres gestes de nos filles et de nos garçons de sport vêtus de bleu, nous semblons apercevoir – et peut-être oui : nous aimons le voir – la rédemption d'un pays, trop long , parfois à juste titre, maltraité et trop longtemps très peu respecté dans les contextes internationaux. Dans le sport et dans d'autres domaines, de la société civile aux institutions publiques, on s'est presque habitué à lire, en écoutant souvent des considérations de moins en moins respectueuses à l'étranger, des considérations qui, dépassant largement l'ironie qu'il ne faut pas reprocher, elles finissent par montrer que moquerie et dénigrement : d'un peuple, d'une histoire, d'une économie, de traditions.

Les récents succès sportifs – je pense aussi à la victoire de l'équipe nationale de football aux championnats d'Europe et à la prestigieuse finale de Wimbledon jouée par le joueur de tennis Matteo Berrettini – ne sont qu'une métaphore, et peut-être aussi un exemple, de ce que nous pouvons réaliser partout. C'est un respect que, malgré les difficultés liées à la pandémie, nous gagnons aussi sur le terrain politique. Cela ne s'était pas produit depuis un certain temps et pourtant, grâce au gouvernement dirigé par Mario Draghi, qui comprend des professionnels de haut rang, notre pays a maintenant repris un poids différent.

L'issue des négociations avec l'Union européenne – qui est loin d'être acquise d'avance – a assuré à notre pays, grâce au Plan National de Relance et de Résilience, des ressources très importantes et indispensables pour permettre à l'économie de s'engager dans un rythme de croissance soutenu . . . Ces 209 milliards d'euros obtenus par l'Europe sont un résultat exceptionnel, peut-être inattendu, une autre médaille d'or qui fait la fierté des familles, des citoyens et des entreprises. A toute la communauté.

Et, jamais comme aujourd'hui, il faut faire ressortir la fierté italienne, celle qui résonnait de Tokyo dans tout un monde. Une fierté, si je pense à nos entreprises, surtout les plus petites, peut-être même familiales, qui n'ont aucune raison de rester en sommeil. Au contraire : il faut s'attendre au respect, dans nos frontières comme ailleurs. Mais ce respect, nous devons le gagner jour après jour. Nous pouvons être plus rapides que tout le monde, aller plus haut que tout le monde.

Nous pouvons le faire si le gouvernement gère les fonds du PNRR avec prévoyance et avec la prévoyance appropriée, surtout pour éviter le gaspillage et endiguer les malversations qui tenteront de s'emparer d'une part des ressources destinées par l'Union européenne à l'Italie. Tout cela est vrai pour l'ensemble du pays et particulièrement vrai pour le Sud : le NRRR offre la possibilité de sortir du ghetto et de redonner aux territoires du Sud ce qu'ils méritent en termes économiques, sociaux et civils. Depuis les années d'après-guerre, le gouvernement d'union nationale dirigé par Draghi – s'il n'est pas affaibli par les querelles instrumentales des forces politiques qui composent la majorité parlementaire – a attribué la dotation financière la plus importante aux régions du sud. Tant de ressources publiques, dans le Sud, n'ont pas été vues depuis un certain temps. Le Sud mérite un développement sain, mais tout (ou presque) dépendra de notre capacité à nous organiser.

Dans cette perspective, à mon avis, un ingrédient imperceptible mais fondamental sera aussi déterminant : la confiance. Nous devons en avoir beaucoup et croire au potentiel de nos activités commerciales, nous concentrer chaque jour sur la bonté des projets. Il faut continuer à investir, regarder intelligemment les opportunités offertes par les nouvelles technologies, qui ne doivent pas représenter une simple opportunité de réduire les coûts de l'entreprise, ne doivent pas être des raccourcis pour des profits faciles ; l'innovation, les technologies et le numérique doivent être des opportunités pour développer de nouveaux produits et services ou pour améliorer ce que nous faisons déjà ; ils doivent être des opportunités à exploiter pour toujours regarder vers l'avenir avec une perspective de croissance et de progrès.

Le jeu d'équipe sera décisif, tout comme dans le sport : ce n'est qu'ainsi que le pays pourra renouer avec la croissance et le changement, avec la contribution et l'engagement de tous, comme il a déjà montré sa capacité à le faire dans d'autres saisons de son l'histoire. L'étreinte de nos athlètes, sur les terrains de football, sur les pistes ou dans la piscine ou dans d'autres installations sportives, personnifie le rêve d'une Italie qui change et gagne pour aujourd'hui et pour demain. C'est avec cette hypothèse et avec cet esprit positif que nous entendons, dès la reprise après la pause estivale, orienter notre travail quotidien au service des micro, petites et moyennes entreprises italiennes.


Cet article est une traduction automatique de la langue italienne d’un article publié sur le magazine Début Magazine à l’URL https://www.startmag.it/mondo/gli-ori-olimpici-e-lorgoglio-italiano-non-solo-sportivo/ le Fri, 06 Aug 2021 07:45:40 +0000.