Vente TikTok, la proposition de ByteDance arrive pour satisfaire Trump

Vente TikTok, la proposition de ByteDance arrive pour satisfaire Trump

Quelques jours après l'échéance imposée par Trump pour la vente des actifs américains de TikTok, le plan ByteDance pour satisfaire la Maison Blanche arrive

TikTok deviendra une société indépendante, dont le siège est aux États-Unis. Ce serait la proposition présentée par ByteDance, le propriétaire chinois de la populaire application pour satisfaire les demandes de l'administration Trump. Sinon, la Maison Blanche est prête à interdire TikTok après le 20 septembre, selon des sources du Financial Times .

Toujours selon le FT , Pékin ne devrait pas bloquer l'accord de ByteDance avec Oracle. En fait, les analystes estiment que cette proposition satisfera la Chine car aucune donnée ni aucun code n'est vendu.

Dans une interview accordée à CNBC , le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a déclaré que ByteDance s'était engagé à «créer TikTok Global en tant que société basée aux États-Unis».

Pendant ce temps, la montée en puissance de la populaire application vidéo courte se poursuit. Selon les données de Finbold, en août, TikTok a enregistré 44,6 millions de téléchargements, battant à la fois Instagram (38,5 millions) et Facebook (22,1 millions).

LA PROPOSITION DE BYTEDANCE POUR TIKTOK

ByteDance ouvrira une nouvelle société basée aux États-Unis dans laquelle les activités mondiales de TikTok iront.

Oracle deviendra un actionnaire minoritaire de l'ensemble de TikTok et pas seulement des opérations américaines, tandis que ByteDance sera l'actionnaire majoritaire de la nouvelle société. D'autres sociétés américaines, dont potentiellement Walmart , qui avait déposé une offre publique d'achat auprès de Microsoft, pourraient avoir des participations minoritaires.

Cette décision fait partie d'un plan présenté par la société aux responsables américains, ont rapporté plusieurs médias, dont le Financial Times .

Selon des sources, ByteDance a également promis la création de 20000 emplois aux États-Unis pour persuader Trump.

Selon le Financial Times, Pékin a déjà donné son approbation au plan.

CAPABLE DE SATISFAIRE WASHINGTON?

L'opération entend répondre aux demandes de la Maison Blanche, prête à interdire l'application du pays pour des raisons de sécurité nationale.

La création d'une nouvelle société permettrait en effet à ByteDance de convaincre les Etats-Unis sans avoir à vendre l'application. Comme demandé par le président Donald Trump, préoccupé par les risques potentiels pour la sécurité des données des utilisateurs américains.

La nouvelle entité TikTok aura une supervision indépendante et sera gérée à distance par ByteDance. Les données américaines seront gérées et stockées aux États-Unis pour résoudre tout problème de sécurité nationale.

Selon des sources, Oracle traitera les données américaines et éventuellement celles de tous les utilisateurs du monde.

TOC TOC POUR TIKTOK

Le temps presse. En août dernier, le président américain Donald Trump a publié un décret fixant la date limite au 20 septembre pour la vente des opérations américaines de TikTok, après avoir menacé d'interdire l'application aux États-Unis.

Le plan actuel est conforme aux recommandations de la Commission des investissements étrangers (CFIUS), qui évalue l'opération et qui a le pouvoir de la bloquer au nom de la sécurité nationale.

Le CFIUS devrait en effet adresser une recommandation à la Maison Blanche dans les prochains jours, qui devra alors donner le feu vert à l'opération.


Cet article est une traduction automatique de la langue italienne d’un article publié sur le magazine Début Magazine à l’URL https://www.startmag.it/mondo/vendita-tiktok-arriva-la-proposta-di-bytedance-per-soddisfare-trump/ le Wed, 16 Sep 2020 14:00:50 +0000.