Voici les nouvelles règles sur les laissez-passer et les pads verts pour les écoles et les transports

Voici les nouvelles règles sur les laissez-passer et les pads verts pour les écoles et les transports

Que prévoit le nouveau décret anti Covid avec les dispositions sur le pass vert pour les transports scolaires, universitaires et longue distance

Pass vert prolongé et plus.

Voici les nouvelles règles sur les laissez-passer et les pads verts pour les écoles et les transports.

Après les restaurants, les piscines, les gymnases, les cinémas, les stades et les théâtres, le gouvernement approuve le nouveau décret qui rend obligatoire l'utilisation du pass vert pour les écoles, les universités et les transports longue distance. Le texte, 10 articles, entre en vigueur le lendemain de sa publication au Journal Officiel, donc au plus tard le 7 août.

ÉCOLE ET UNIVERSITÉ

Les personnels profs et non enseignants doivent avoir et exhiber la certification et s'ils ne le font pas, des sanctions seront déclenchées : le non-respect des dispositions, précise le projet de décret, "est considéré comme une absence injustifiée" et au bout de 5 jours la relation de travail « est suspendu et aucune rémunération ou autre rémunération ou émolument n'est dû ». Les contrôles seront de la responsabilité des chefs d'établissement.

EXEMPLE DE CHEQUE SUR LES UNIVERSITES

« Tout le personnel scolaire et universitaire et les étudiants universitaires (qui peuvent être soumis à des contrôles aléatoires) doivent avoir un laissez-passer vert. Le non-respect de l'exigence est considéré comme une absence injustifiée et à partir du cinquième jour d'absence, la relation de travail est suspendue et aucun salaire ou autre indemnité n'est dû », a déclaré Palazzo Chigi .

LA DISTANCE

Toujours en ce qui concerne l'école, le décret recommande de respecter l'espacement d'un mètre, "sauf si les conditions structurales-logistiques des bâtiments le permettent" et rappelle l'obligation de port du masque pour tous les élèves, à l'exception des enfants de moins de 6 ans. et pour les personnes présentant des pathologies incompatibles avec l'usage. Cependant, le gouvernement n'exclut pas la possibilité de rester en classe sans masque : pour les classes d'élèves « qui ont tous terminé le cycle de vaccination ou qui disposent d'une attestation de reprise », les protocoles peuvent prévoir des dérogations à l'obligation. Le décret, en revanche, est très restrictif sur la possibilité de renoncer à la présence des élèves en classe. Les gouverneurs ne pourront organiser le papa que pour "des zones spécifiques du territoire ou pour des institutions individuelles … exclusivement dans la zone rouge ou orange" et "dans des circonstances de nécessité exceptionnelle et extraordinaire en raison de l'apparition d'épidémies ou de l'extrême risque élevé de propagation du virus ou de ses variantes dans la population scolaire ».

PADS A 8 EURO DE 12 A 18 ANS

Toujours dans l'optique de favoriser le retour à l'école, le commissaire aux Urgences Francesco Figliuolo a signé le protocole d'accord avec les pharmacies pour des prélèvements antigéniques à prix contrôlés : les jeunes de 12 à 18 ans paieront 8 euros, les plus de 18 ans au lieu de 15. En réservations, les pharmacies devront privilégier les enfants et percevront une rémunération totale de 15 euros, dont 7 couverts par une contribution de l'Etat.

TRANSPORT LONGUE DISTANCE

L'autre point central du décret est l'obligation du pass vert pour les transports longue distance, qui prend effet à compter du 1er septembre. Il doit être présenté à bord des avions, des navires et des ferries, des trains à grande vitesse et des trains interurbains ainsi que des bus réguliers reliant différentes régions ou à louer avec chauffeur. Les contrôles seront effectués par les responsables du service et quiconque se trouvera sans le laissez-passer encourra une pénalité de 400 à mille euros. En revanche, il n'y a aucune obligation pour les liaisons avec les petites îles et pour le détroit de Messine, pour les bus et les métros des transports publics locaux et pour les bus et trains régionaux. Tant pour les transports publics longue distance que locaux, la capacité passera de 50 à 80 %, aussi bien dans les zones blanches que jaunes.

HÔTELS

Dans le décret il n'y a pas de règle précise mais le CDM a confirmé ce qui a déjà été prévu : les clients qui souhaitent accéder aux restaurants et bars à l'intérieur des structures n'auront pas à utiliser le pass vert. Pour les centres de bien-être des hôtels, cependant, le pass sera utilisé comme prévu par le décret de juillet.

QUARANTAINE VACCINÉE ET REITHERA

La salle de contrôle entre les chefs de groupe majoritaire a également donné le feu vert à deux autres mesures. Le premier concerne la quarantaine pour ceux qui ont terminé le cycle de vaccination et entrent en contact avec un positif au Covid : ils devront rester en isolement non plus 10 jours mais sept, au bout desquels ils devront faire un prélèvement. Une ordonnance du ministre de la Santé Roberto Speranza définit la procédure pour ceux qui ont expérimenté le vaccin Reithera et ont reçu une ou deux doses de ce médicament : il y aura un certificat d'exemption de vaccination temporaire valable jusqu'au 30 septembre. Le certificat sera délivré par le médecin responsable du centre où l'administration a été faite. SAINT-MARIN Une exemption est également prévue par le décret pour les citoyens résidant à Saint-Marin, où la plupart de la population est vaccinée avec Spoutnik, le médicament russe non reconnu par l'EMA. Pour eux, il y a une exemption jusqu'au 15 septembre.

+++

VOICI LE TEXTE INTÉGRAL DU COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE PALAZZO CHIGI SUR LE NOUVEAU DÉCRET ANTI-COVID

COVID-19 [feminine

Mesures urgentes pour l'exercice en toute sécurité des activités scolaires, universitaires et de transport (décret-loi)

Le Conseil des ministres, sur proposition du président Mario Draghi, du ministre de l'Éducation Patrizio Bianchi, de la ministre de l'Université et de la recherche Maria Cristina Messa, du ministre de l'Infrastructure durable et de la mobilité Enrico Giovannini et du ministre de la Santé Roberto Speranza, a approuvé un décret-loi qui introduit des mesures urgentes pour l'exercice en toute sécurité des activités scolaires, dans le domaine des universités et des transports à compter du 1er septembre 2021.

École et Université

Au cours de l'année scolaire 2021-2022, les activités scolaires et pédagogiques de la maternelle, du primaire et du collège et de l'université seront réalisées en présence. La mesure ne peut être levée que dans les écoles individuelles ou dans celles présentes dans des zones territoriales spécifiques et avec des dispositions des présidents des régions, des provinces autonomes de Trente et de Bolzano et des maires, qui peuvent être adoptées dans les zones orange et rouge et dans des circonstances de besoin exceptionnel et extraordinaire, en raison d'épidémies ou du risque extrêmement élevé de propagation du virus SARS-CoV-2 ou de ses variantes.

Conformément à l'avis du Comité technico-scientifique, des mesures minimales de sécurité sont adoptées dans tous les établissements du système éducatif national :

  • il est obligatoire d'utiliser des appareils de protection respiratoire, sauf pour les enfants de moins de six ans, pour les personnes présentant des pathologies ou des handicaps incompatibles avec l'utilisation du masque, pour les personnes pratiquant des activités sportives. Les consignes peuvent déroger à l'obligation de port du masque si seuls les élèves vaccinés ou guéris participent aux activités ;
  • il est interdit d'entrer ou de rester dans l'enceinte de l'école pour les sujets présentant des symptômes respiratoires ou une température corporelle supérieure à 37,5°.

Tout le personnel scolaire et universitaire et les étudiants universitaires (qui peuvent être soumis à des contrôles aléatoires) doivent être en possession du laissez-passer vert. Le non-respect de cette exigence est considéré comme une absence injustifiée et à partir du cinquième jour d'absence, la relation de travail est suspendue et aucun salaire ou autre indemnité n'est dû.

Il prévoit également une plus grande protection juridique du personnel scolaire et universitaire à condition qu'il se conforme aux dispositions du décret et aux mesures établies par les lignes directrices et les protocoles.

Les universités ne peuvent déroger aux mesures que pour les activités auxquelles participent seuls les étudiants vaccinés ou guéris.

Le Commissaire extraordinaire organisera et mettra en œuvre un plan de dépistage auprès de la population scolaire.

Transport

A partir du 1er septembre prochain également, de nouvelles règles sont introduites pour l'accès et l'utilisation des moyens de transport. Dans ce cas, le critère directeur est la distinction entre les transports à moyenne distance et les transports publics à courte distance, à l'exception des avions pour lesquels aucune différenciation n'est envisagée.

Sur la base de ce lotissement, seuls les détenteurs d'un Pass Vert pourront accéder et utiliser les moyens de transport suivants :

  1. aéronefs assurant des services commerciaux de transport de passagers;
  2. les navires et ferries utilisés pour les services de transport interrégional, à l'exception de ceux utilisés pour les liaisons maritimes dans le détroit de Messine ;
  3. les trains utilisés dans les services de transport ferroviaire de voyageurs Inter City, Inter City Night et High Speed ;
  4. bus utilisés pour des services de transport de personnes, à offre indifférenciée, effectués sur la route de manière continue ou périodique sur un itinéraire qui relie plus de deux régions et avec des itinéraires, des horaires, des fréquences et des prix préétablis ;
  5. les bus utilisés pour les services de location avec chauffeur, à l'exception de ceux utilisés dans les services supplémentaires de transports publics locaux et régionaux.

L'utilisation d'autres moyens de transport peut également s'effectuer sans le pass vert, sous réserve du respect des mesures anti-contagion.

L'obligation du laissez-passer vert ne s'applique pas aux sujets exclus par âge de la campagne de vaccination et aux personnes qui, pour des raisons de santé et selon les indications de la CTS, ne peuvent se faire vacciner.

Évènements sportifs

Pour cette catégorie, pour les événements en extérieur, il est possible de prévoir des modes d'attribution des sièges alternatifs aux distances interpersonnelles d'au moins un mètre ; pour les événements en salle, la limite de capacité déjà établie est portée à 35 %.


Cet article est une traduction automatique de la langue italienne d’un article publié sur le magazine Début Magazine à l’URL https://www.startmag.it/sanita/ecco-le-nuove-regole-su-green-pass-e-tamponi-per-scuole-e-trasporti/ le Fri, 06 Aug 2021 06:01:09 +0000.