Mauvais début d’année pour les titres des entreprises « vertes »….

Photo par Appolinary Kalachnikova sur Unsplash

Étant donné que le soi-disant «ESG», c'est-à-dire le comportement, apparemment d'un point de vue écologique et social, est à la mode, des indices ont été créés qui contiennent les entreprises qui investissent dans ces secteurs. L'espoir est bien sûr que ces indices puissent fournir un guide pour des investissements qui allient rentabilité et pouvoir se targuer d'être "bon et juste".

Dommage que ce ne soit pas le cas, que beaucoup de prémisses et de promesses n'aient pas été tenues, du moins pour l'instant. L'orientation éthique ne fonctionne pas, aussi parce que c'est une éthique déformée et éloignée de la réalité, et surtout autoproclamée.

Cependant, ces indices sont WilderHill Clean Energy Index, qui est la base d'un ETF connexe, et S&P Global Clean Energy, Le premier indice se concentre sur les sociétés cotées sur les bourses américaines. le second concerne les entreprises qui investissent dans le secteur vert dans les pays avancés comme dans les pays émergents. Ce sont donc deux bons fonds, vert et écologique. Sont-ils également rentables ?

Bon, c'est une autre histoire…

Le premier index a déjà un peu d'histoire, et voici ses retours

Widerhill a perdu 57% en un an

S&P s'en est un peu mieux tiré, ne perdant « que » 43 %.

Et si vous étiez mauvais et que vous mettiez votre argent dans du mauvais pétrole ? Voyons comment l' indice sectoriel S&P s'est comporté et :

Oups, vous auriez gagné 48 % en un an. Pas mal, avec le recul. n'oubliez pas que ce qui s'est passé l'année dernière est une leçon, mais il n'est en aucun cas dit que cela se répétera à l'avenir. En effet, si l'argent retourne au pétrole, les rendements pourraient chuter.

Que pouvons-nous conclure :

  • Vespasien avait raison, c'est-à-dire « Pecunia non olet » ;
  • si les grands fonds, comme Citi ou Blackrock vous disent de faire une chose, faites le contraire. Pas tant par goût du contre-courant, mais parce que le rendement est atteint là où le capital est rare, pas là où il est abondant. C'est le marché, la beauté ;
  • la mode doit être anticipée, jamais suivie…


Télégramme
Grâce à notre chaîne Telegram, vous pouvez rester informé de la publication de nouveaux articles de Scénarios économiques.

⇒ Inscrivez- vous maintenant


Esprits

L'article Mauvais début d'année pour les titres des entreprises "vertes"…. vient de ScenariEconomici.it .


Cet article est une traduction automatique de la langue italienne d’un article publié sur le site Scenari Economici à l’URL https://scenarieconomici.it/pessimo-inizio-danno-per-i-titoli-delle-aziende-verdi/ le Sat, 22 Jan 2022 14:11:01 +0000.